Download Free FREE High-quality Joomla! Designs • Premium Joomla 3 Templates BIGtheme.net
Home / blog / Imane J (membre du Conseil National) – #طحن_مو Après l7ogra, le peuple veut du respect et de la dignité

Imane J (membre du Conseil National) – #طحن_مو Après l7ogra, le peuple veut du respect et de la dignité

Comme la grande majorité des marocains sur la toile, samedi 29 Octobre je me réveille sur les photos choquantes de Mohcine Fikri qui inondaient les réseaux sociaux, loin d’être un fait divers banal, l’histoire qui l’accompagne est encore plus brutale et choquante : un policier confisque et entame la destruction d’une marchandise (d’une valeur de 60.000dhs), le propriétaire (Mohcine) s’oppose à cet acte en se jetant dans la benne à ordure, le policer demanderait qu’il soit broyé avec la marchandise. Que ce soit un accident, un meurtre prémédité, que le policier ait vraiment donné l’ordre au chauffeur de la benne ou pas ça  reste à investiguer. (Je ne vais pas discuter le respect ou non de la loi de la part de Mohcine, puisque rien ne justifie une telle sentence médiévale et barbare et vue les circonstances c’est inadmissible d’essayer de justifier l’injustifiable).

La réaction des marocains est unanime et ne se fait pas attendre : cette histoire suscite «  l7ogra » un sentiment d’oppression, d’injustice et d’impuissance, s’ensuit une indignation et un soulèvement général, des manifestations spontanées à Hoceima, Tétouane et Fès, des manifestations programmées dans plus de 40 villes marocaines, mais surtout un grand sentiment d’amertume de de ras le bol. Un raz marée de personne sont effectivement sortis hier exprimer leur colère, solidarité et demander à ce que justice soit faite, pas pour Mohcine uniquement mais pour tous les autres marocains  « broyés » par la société, le Makhzen, le système… Le roi a donné ses ordres pour que de profondes investigations prennent place le plus tôt possible.

Tout ça est bien beau, mais la question qui se pose (s’impose) est la suivante : Et après, comme le dit Najib Mahfoud «  L’oubli est le fléau de notre quartier ! »,  le temps fera son affaire, les esprits vont se calmer et le statu quo va se rétablir, un statu quo qui  favorise un climat de l7ogra et d’oppression. C’est pour ça que les acteurs politiques doivent jouer leurs rôles et accompagner le soulèvement national pour le canaliser et le traduire en actions concrètes. Ce qu’on demande au final est simple : du respect et de la dignité. Respect de l’humain, des lois et des minorités.

About أنفاس

Check Also

[رأي] قانون النيابة العامة يدق أخر مسمار في نعش مبدأربط المسؤولية بالمحاسبة